Secretum Secretorum

Bienvenues sur les pages consacrées au 1er album studio d’Elfika “Secretum Secretorum”.

Nous avons décidé de consacrer toute une section du site à cette oeuvre majeure du groupe qui représente aussi un second acte fondateur pour Elfika après sa naissance en 2009.

Mais qui mieux que le fondateur d’Elfika, et compositeur principal de cet album pour vous le présenter…

La genèse du projet

Dès la sortie en 2015 de la démo du groupe, Manu savait que la prochaine étape serait un album studio et devrait être atteinte rapidement.

La démo permit au groupe de se rendre compte que sa musique plaisait, et que nombre de choix qui avaient été faits, qu’ils soient musicaux, artistiques ou visuels, se révélaient bons et donnaient d’excellents résultats.

Manu et Laure commencèrent donc à composer, et ce n’étaient pas les idées qui manquaient.

Mais si la démo avait mis en évidence beaucoup d’éléments positifs, elle avait aussi révélé certaines faiblesses au sein du groupe, notamment au regard de l’exigence et des contraintes du travail en studio pour réaliser et produire un CD.

Alors que les premières maquettes de morceaux prenaient forme et qu’une nouvelle orientation musicale se dessinait, plusieurs membres du groupe décidèrent de ne pas poursuivre l’aventure.

Confrontés à un choix difficile, et surtout à une situation particulièrement délicate, Laure et Manu décidèrent finalement d’aller au bout de leur rêve et de réaliser cet album en dépit des difficultés et des aléas de mauvaise fortune.

Alors qu’ils poursuivaient l’écriture des morceaux, Didier Chesneau, qui suivait l’évolution du groupe depuis longtemps et qui devait assurer la réalisation studio et la production de l’album trouva les musiciens de session nécessaires pour remplacer les membres partis.

Le groupe pu donc entrer en studio en Juillet 2018 pour ce qui allait se révéler une aventure bien plus vaste qu’ils ne l’auraient jamais imaginé.

Approche artistique et musicale

Étrangement, le départ des musiciens du groupe eut un effet positif, car il laissait à Manu et à Laure une totale latitude pour exprimer leur créativité et conduire la nouvelle direction artistique et musicale d’Elfika.

L’arrivé du guitariste de session Anthony Parker apporta tout le côté métal des guitares souhaité depuis longtemps par Manu, et ceci avec une technicité et un niveau de réalisation exceptionnel qui permit de construire les morceaux au delà des souhaits les plus ambitieux de Manu et de Laure.

Outre le côté métal, Manu a souhaité exploré les multiples facettes et possibilités de la voix de Laure au travers de morceaux réellement écrits et conçus pour et avec elle.

Cette étroite collaboration artistique et musicale, facilitée par les liens d’amitiés très forts entre la chanteuse et le compositeur fut la clé de la réussite du tournant majeur que le groupe prenait.